Qu’apporte le merchandising dans une activité marchande?

La notion de facing dans le merchandising représente la part de visibilité d’une marque dans la segmentation d’un marché. Cette technique est très utilisée par les retailers et distributeurs pour accroître la visibilité de leurs produits. Les avantages du merchandising dans le développement d’une activité marchande sont nombreux. Voici l’essentiel à savoir sur les apports du marchandising dans une activité marchande.

Pourquoi investir dans le marchandising dans une activité de retails ?

Les avantages du merchandising dans une activité marchande ne sont pas négligeables. En effet, le merchandising permet aux commerçants d’accroître leurs chiffres d’affaires à travers une adaptation permanente des assortiments présents sur le marché. Le commerçant gagnerait donc à investir dans une telle technique pour plus de rentabilité. Le fabricant quant à lui va accroître sa notoriété en investissant dans le merchandising. Cette technique de vente lui permettra d’augmenter la visibilité de sa marque ainsi que de ses produits.

Après une analyse de résultats, le merchandising va vous donner la possibilité de mettre en place un diagnostic de rayon afin de définir l’impact du facing dans le merchandising. Ainsi, vous serez en mesure de déterminer les nouveaux objectifs et d’étudier la concurrence. Retenez tout de même que l’utilité première du merchandising est d’assurer la fidélisation des clients tout en leur garantissant la qualité des produits proposés par le marchand. Cela contribuera d’ailleurs à vous assurer une bonne image auprès de vos clients. Par ailleurs, grâce au merchandising, vous pouvez mettre en place une politique promotionnelle afin d’inciter les clients à toujours se tourner vers votre entreprise. Mieux, vous avez la possibilité d’asseoir une meilleure communication sur le lieu de vente.

Comment fonctionne l’achalandage d’un rayon : le facing

Le merchandising intègre la notion de facing, qui n’est rien d’autre que la part de visibilité d’un produit, d’une marque dans un segment du marché. Le facing désigne concrètement le nombre de produits identiques qui fait directement face aux clients sur un ou plusieurs niveaux d’un rayon. Il influence la présence de votre produit dans un magasin et dans un rayon. En effet, ce sont les différentes demandes des clients qui définissent la détermination d’une part de segment de marché par le retail. Ces demandes sont analysées suivant une période qui va de l’implémentation du produit jusqu’à l’élément du rayon. Le formatage de la place qu’occupe tel ou tel autre produit dans le rayon ou le magasin se fait sur la base d’un calcul de facing qui s’opère par le service marketing des enseignes de la grande distribution. Ledit calcul est fait en tenant compte de la disposition du volume d’un produit en facing.

L’achalandage d’un rayon répond à des règles d’organisation strictes basées aussi bien sur le produit que sur la marque. Le facing est ajusté au fur et à mesure que la demande évolue. Cela permet d’améliorer non seulement la visibilité, mais aussi la disponibilité du produit. Au niveau du rayon, le gestionnaire fait l’attribution d’un certain nombre de vues de produit sur une allée. Le plan merchandising va lui permettre de faire le positionnement des gammes de produits. D’un secteur à un autre, d’une gamme à une autre, le mètre linéaire va influencer la surface de rayonnage.

Quels sont les 4 approches marketing ?

Quelles sont les 4 approches marketing ?

Le marketing est un vaste domaine qui rassemble plusieurs secteurs d’activité. Aujourd’hui, une entreprise n’arrivera pas correctement à se développer si elle n’utilise pas techniques de vente. Pour mieux décerner les branches du marketing, quatre approches sont contextualisées. Suivez plutôt !

Le Marketing direct

Le marketing direct est une forme de promotion des produits et services qui implique l’utilisation de diverses techniques. Elles sont nécessaires pour informer les consommateurs et adapter les messages à des cibles spécifiques. Parmi celles-ci figurent les campagnes par courrier électronique, les publicités à la télévision ou sur le Web.

Le marketing direct peut revêtir beaucoup de formes différentes, avec des campagnes adaptées en fonction du type d’audience et du message à transmettre. Grâce au marketing direct, il est possible d’atteindre des clients potentiels en temps record.

Le Marketing traditionnel

Les entreprises ne manquent pas d’outils à leur disposition pour promouvoir leurs produits et services. Parmi ceux-ci, le marketing traditionnel est une méthode de communication qui recouvre diverses formes plus classiques de divulgation. Il comprend notamment la publicité à la radiotélévision, la publicité dans la presse écrite ainsi que le marketing direct par courrier postal.

Bien que les techniques traditionnelles apparaissent comme obsolètes, elles sont encore souvent utiles pour toucher un large public grâce à leur diffusion. Il y a aussi dans le cadre du marketing traditionnel le volet relation publique, qui consiste en des communiqués de presse et des conférences. Elles sont destinées à donner une meilleure image d’une entreprise auprès des consommateurs, ainsi que la compétence particulière qu’est la promotion du bouche-à-oreille.

Le Marketing expérientiel

Le marketing expérientiel se focalise sur le fait de fournir une offre supplémentaire et enrichissante pour le consommateur. Cela comprend des idées telles que des évènements, des voyages et d’autres services qui procurent de réels bienfaits aux clients. Il est conçu pour offrir aux clients une autre dimension que celle des produits et de services traditionnels.

Le marketing expérientiel est directement lié à la satisfaction du consommateur dans le but d’apporter satisfaction et fidélité envers l’entreprise. Grâce aux expériences qu’elles proposent, les marques peuvent générer de l’enthousiasme et une implication plus grande chez les consommateurs. Les entreprises s’efforcent de capitaliser sur les sens et la perception afin de générer un lien constant avec leurs clients et les fidéliser à long terme.

Le Marketing numérique

Le marketing numérique est une tendance évolutive qui regroupe une variété de pratiques et d’activités s’effectuant au moyen des technologies en ligne. Il comporte notamment le SEO, l’optimisation de référencement pour la recherche et le SEM, les outils de recherches pour les médias sociaux.

Cette version du marketing est globalement très efficace, car elle permet à un large public cible d’être contacté plus facilement et rapidement. Il revient à chaque entreprise d’adapter sa propre stratégie selon les objectifs qu’elle souhaite atteindre. Le logiciel marketing automation est un outil puissant, capable de travailler avec vous.

Comment faire un audit SEO ?

Un audit SEO est indispensable pour mieux référencer un site. Ce faisant, votre adresse internet peut bien se positionner sur les premières pages des moteurs de recherche. Voici comment procéder !

En définissant les objectifs de votre stratégie digitale

Un audit SEO a pour but d’optimiser le référencement naturel des sites internet. Pour le faire, il faut définir préalablement les objectifs, de votre stratégique digitale. Ils doivent s’adapter à la situation de chaque plateforme. Il faut noter aussi que les résultats de cet audit doivent être appréciables dans le temps. L’objectif d’un audit du référencement naturel de site peut être le contrôle de l’augmentation des trafics. Il peut aussi porter sur l’acquisition des liens entrants.

En faisant une analyse des mots-clés

Un audit SEO de site internet concerne aussi une analyse profonde des mots-clés. Ils doivent être pertinents pour mieux présenter vos pages sur les moteurs de recherche. Il faut veiller par ailleurs à choisir un nombre limité de mots-clés. Ils doivent se rapporter à la marque ou à ses produits et services. Vous devez vérifier par ailleurs leur performance en vous servant d’un outil de suivi des positions.

En réalisant un audit SEO technique

Un audit SEO technique débute par la réalisation du « crawling » du site internet. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’outil Screaming Frog. Le « crawling » vous permet d’obtenir un inventaire de toutes les pages de votre site. Cette liste vous donne accès à des détails comme les méta-descriptions, les sous-titres et les titres.

En procédant à un audit on-site

Un audit SEO on-site porte sur les contenus du site web. À ce stade, vous devez vérifier si vos titres ont une longueur raisonnable. Ils doivent contenir par ailleurs les mots-clés essentiels qui peuvent inciter l’internaute à visiter la page.

En réalisant un audit off-site

L’audit off-site porte sur une analyse des liens entrants, encore appelés backinlinks. Il permet de démontrer que votre site est crédible et peut faire autorité dans le domaine.

Quelles règles encadrent le recrutement ?

Le recrutement d’un agent au sein d’une entreprise doit suivre un certain nombre de règles. Celles-ci permettent de garantir une égalité de chances aux différents candidats. Elles aident également le recruteur à dénicher les meilleurs profils qui se présentent à lui. Envie d’apprendre davantage sur les règles qui encadrent le recrutement ? Lisez !

Lire la suite

3 raisons d’utiliser un wokflow

Le workflow permet de gagner du temps. Il permet aussi de garantir la transparence et la reproductibilité. En effet, de nos jours, plusieurs sont les raisons qui poussent les entreprises à utiliser le workflow. Quelles sont les 3 raisons d’utiliser un workflow ? Découvrez tout ce que vous pouvez savoir sur les raisons d’usage d’un workflow dans une entreprise.

Lire la suite

5 idées de team building

Le team building consiste à organiser des activités récréatives dans le but de faciliter l’intégration et la collaboration des travailleurs. Il aide également à transmettre les valeurs de l’entreprise et à mieux gérer les conflits. Plusieurs idées de team building peuvent être mises en place au sein d’un groupe. Chacune d’entre elles possède des avantages qui lui sont propres. Découverte de 5 idées de team building.

Lire la suite

Quelle donnée est importante à regarder en stratégie webmarketing ?

Internet est devenu l’un des plus grands marchés mondiaux de consommation de produits et services. Pour étendre la visibilité de votre entreprise en ligne, vous devez nécessairement mettre en place une stratégie marketing sophistiquée. Quelle est donc la donnée est la plus importante à prendre en compte dans votre stratégie marketing ?

L’offre et la cible

Avant de se lancer dans une activité commerciale, il est essentiel de définir quoi vendre (offre), mais aussi ceux qui sont susceptibles de l’acheter (cible). Bien évidemment, vous devez également évaluer la demande pour éviter toute faille lors votre stratégie de marketing digital.

Dans la pratique, déterminer la clientèle potentielle n’est qu’une infime étape vers le succès. En effet, il faudra également en apprendre davantage sur celle-ci afin de peaufiner la stratégie à déployer. N’hésitez pas à établir leurs profils : tranche d’âge, profession, hobbies, etc.

En outre, il existe certains outils pour vous aider à en savoir plus sur vos prospects. Après cette étape, pensez à donner à votre produit une valeur ajoutée qui inciterait votre client à se tourner vers vous.

Le ROI, son estimation et les informations connexes

Toute entreprise doit pouvoir déterminer le ROI (retour sur investissement) après chaque investissement. C’est d’autant valable lorsque vous vous apprêtez à lancer votre stratégie digitale. L’utilisation du web fournit heureusement des données exactes permettant une évaluation optimale.

Il existe deux grandes techniques de détermination de votre ROI. La première est la formule ROI(en %)= (Marge totale générée par les ventes) / (Budget investi) x 100. Cependant, pour des résultats plus pratiques, la deuxième technique est la plus adaptée. Elle vous permet de juger avec plus de précision et de détails les résultats de votre communication sur le web.

Soit l’exemple pratique d’une campagne marketing de vulgarisation de votre marque sur Google Adwords. À noter que les réseaux sociaux peuvent être également un champ d’application de cette technique.

Supposez à présent un investissement de 200 € sur des campagnes sur Google Adwords. Si 50 personnes s’inscrivent à votre Newsletter, vous ferez 200€ / 50 = 4€ pour obtenir le Coût par lead. Si au final 10 achètent vos articles, vous obtiendrez donc 200€ / 10 = 20€ par client.

Si l’achat moyen dans votre boutique est de 250€ et que vous avez 40% de marge sur ces achats, vous obtiendrez la marge brute en faisant 200€ – 40 % (200 euros) = 100€. De cette marge, vous allez soustraire l’investissement ayant permis d’obtenir un client soit 100 € – 20 € = 80 €. Donc 20 € investit sur un client vous ont rapporté 80 € de bénéfice.

 

 

 

Cadeau d’entreprise, les régles ficales ?

Le cadeau d’entreprise est un présent qui permet à une société de remercier ses collaborateurs ou clients en vue de renforcer leur lien. Déductible du résultat de l’entreprise, il est toutefois régi par certaines règles et fiscalité spécifique qu’il est important de bien connaître afin d’éviter tout risque de redressement.

Lire la suite

Comment gérer son entreprise ?

L’entreprenariat est un métier qui exige une panoplie de compétences. En plus d’être vendeur ou producteur, vous êtes obligé d’être un bon gestionnaire financier ou même des ressources humaines. De ce fait, nous vous proposons le top 5 de nos conseils pour gérer efficacement votre entreprise.

Lire la suite